Finoptim lauréat du prix Norbert Ségard

09/04/2014

David Lépiney, ingénieur et co-fondateur de Finoptim, s’est vu remettre ce lundi 7 avril le prix Norbert Ségard dans la catégorie Technologie et Energie pour la création de l’insert ouvert : un dispositif ingénieux permettant de diminuer très fortement les pollutions émises par les cheminées classiques à foyer ouvert, tout en augmentant leur rendement.

Sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Norbert Ségard récompense les innovateurs humanistes. Elle soutient en particulier la création d’entreprises technologiques innovantes qui prennent en compte les grands enjeux de notre société.

L’insert ouvert de Finoptim s’inscrit totalement dans l’approche encouragée par la Fondation Norbert Ségard : il permet en effet de réduire de 80% les polluants émis par les cheminées à foyer ouvert et de porter leur rendement à 45%, contre 10 à 15% en règle générale. Ce nouveau prix vient s’ajouter au long palmarès de cette jeune entreprise grenobloise déjà distinguée à maintes reprises.

David Lépiney, jeune ingénieur diplômé d’un Master Energie, Environnement et Bioprocédés à l’Université Aix Marseille et d’un Master Ingénierie de l’Innovation à l’IAE de Grenoble a créé, avec Baptiste Ploquin, gestionnaire et commercial, également diplômé d’un master Ingénierie de l’innovation à l’IAE de Grenoble, un dispositif innovant reposant sur le phénomène physique de double-combustion en milieu ouvert. Autrement dit, un système permettant de rebrûler les gaz polluants et les poussières, et de restituer l’air à très haut rendement. Cette technologie brevetée, en collaboration avec Grenoble INP, assure le monopole de la technologie. De même, un PCT (Patent Cooperation Treaty) a aussi été déposé fin Novembre 2013 pour une extension à l’international.

Cette innovation, appelé l’insert-ouvert, permet d’optimiser les cheminées à foyer ouvert pour leur redonner un intérêt économique, écologique et les replacer au centre du chauffage de l’habitat. Car même si arrêté préfectoral vise à interdire l’utilisation des cheminées à foyer ouvert début 2015 sur Paris intramuros uniquement, les communes de la 1ère et 2ème couronne ainsi que toutes les autres villes de France pourront-elles continuer à jouir des feux de cheminée donc persiste la problématique de la lutte contre les rejets toxiques générés par celles-ci.

DES RESULTATS QUANTIFIES ET CERTIFIES

 « Nos résultats ont été certifiés auprès du Centre Technique des Industries de la Fonderie et montrent que nous obtenons 115mg/Nm3 de poussière et 0.145% de CO. Les tests de notoriété publique annoncent eux que les cheminées à foyer ouvert dégagent plus de 1000 mg/Nm3 de poussière. La technologie et le produit développé prennent tout leur sens avec les normes à venir en termes d’émissions notamment puisqu’elles viseraient à réduire drastiquement les quantités de poussières émises par le chauffage à bois. Notre technologie permettra de passer en deçà des futures limitations », précise David Lépiney.

PASSER A LA VITESSE SUPERIEURE

Le prix Norbert Ségard est une chance pour Finoptim: en phase d’amorçage, la nécessité de financement est primordiale à ce stade. En effet, Finoptim ambitionne de passer la vitesse supérieure en termes de commercialisation et de production. Cela va passer par deux embauches pour leur premier exercice afin d’arriver à 8 personnes au sein de l’entreprise dès 2015.

Finoptim a également reçu pour son innovation de nombreuses récompenses et soutiens :

Actualités

Finoptim partenaire des Ramoneurs de Chartreuse 27/06/2018

Finoptim partenaire des Ramoneurs de Chartreuse

En 2018, Finoptim rejoint la Confédération des Ramoneurs de Chartreuse. L'activité des ramoneurs est un chaînon très important dans notre métier de fabricant d'appareils de chauffage à bois. Ils ont un rôle de conseil auprès des utilisateurs et peuvent également être experts auprès des assurances.

Voir toutes nos actualités